Couleur de promotion

Chaque année le BZC fait la promotion pour un de nos mandarins spécifique: ce mandarin peut être une mutation simple ou une combinaison. Dans le choix de ce mandarin la commission des expositions et la commission technique sont nos guides. Ces deux commissions sont les organes de contrôle du BZC: elles contrôlent et la quantité et la qualité lors des expositions.

 

COULEURS DE PROMOTION 2018:
la poitrine blanche dans les couleurs classiques et des combinaisains avec LA JOUE NOIRe

En détail, ceci veut dire qu’en 2018 on promeut les couleurs suivantes:

  • on garde les combinaisons avec la joue noire et on supprime la joue noire dans les couleurs classiques
  • on ajoute la poitrine blanche dans les couleurs classiques
 

Le standard mâle poitrine blanche gris

Dessin:
Trait de larme: absent
Trait du bec: absent, zone parotide blanche
Joue: brun-orangée
Zébrures: absentes
Barre poitrinale: absente, la poitrine étant blanche
Dessin des flancs: marron, recouvert de points blancs ronds et réguliers
Sus-caudales: blocs gris clairs, aussi foncés que possible, et blancs

Couleur:
Tête et nuque: de couleur grise avec un reflet bleuté, la tête légèrement martelée
Dos et couverture alaire: de couleur grise, légèrement plus foncé que la tête, rémiges primaires et secondaires, ainsi que les petites plumes des ailes, présentant un ourlet blanc formant dans son ensemble un dessin écaillé
Croupion: blanc
Ventre: blanc
Caudales: gris clair, sous-caudales blanches
Bec: rouge corail
Pattes: rouge-orangées

 
 

Le standard femelle poitrine blanche gris

Dessin:
Trait de larme: absent
Trait du bec: absent, zone parotide blanche
Sus-caudales: en forme de blocs gris clairs (aussi foncé que possible) et blancs

Couleur:
Tête et nuque: grise, la tête légèrement martelée
Dos et couverture alaire: de couleur grise, légèrement plus foncé que la tête, rémiges primaires et secondaires, ainsi que les petites plumes des ailes, présentant un ourlet blanc formant dans son ensemble un dessin écaillé
Joue: blanche
Flancs: gris clairs
Menton, gorge et poitrine: blanc
Croupion: blanc
Ventre: blanc
Caudales: gris clair, sous-caudales blanches
Bec: rouge corail
Pattes: rouge-orangées

 

Le standard mâle poitrine blanche brun

Dessin:
Trait de larme: absent
Trait du bec: absent, zone parotide blanche
Joue: brun-orangée
Zébrures: absentes
Barre poitrinale: absente, la poitrine étant blanche
Dessin des flancs: marron, recouvert de points blancs ronds et réguliers
Sus-caudales: blocs bruns clairs, aussi foncés que possible, et blancs

Couleur:
Tête et nuque: brun
Dos et couverture alairI: brun, légèrement plus foncé que la tête, rémiges primaires et secondaires, ainsi que les petites plumes des ailes, présentant un ourlet blanc formant dans son ensemble un dessin écaillé
Croupion: blanc
Ventre: blanc
Caudales: brun clair, sous-caudales blanches
Bec: rouge corail
Pattes: rouge-orangées

 
 

Le standard femelle poitrine blanche brune

Dessin:
Trait de larme: absent
Trait du bec: absent, zone parotide blanche
Sus-caudales: en forme de blocs bruns clairs (aussi foncés que possible) et crèmes

Couleur:
Tête et nuque: de couleur brune
Dos et couverture alaire: de couleur brune, légèrement plus foncée que la tête, rémiges primaires et secondaires, ainsi que les petites plumes des ailes, présentant un ourlet blanc formant dans son ensemble un dessin écaillé
Joue: blanche
Flancs: brun clairs
Menton, gorge et poitrine: blanc
Croupion: blanc
Ventre: blanc
Caudales: brun clair, sous-caudales blanches
Bec: rouge corail
Pattes: rouge-orangées


 

Le standard mâle joue noire gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits : blanc
Joue: noir
Zébrures: noir, sur un fond gris léger
Barre de poitrine: noir
Dessin des flancs: noir, comprenant des points ronds blancs et régulièrement répartis
Couverture de la queue: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: gris, avec un reflet bleuté et légèrement martelé sur la tête
Dos et couverture alaire: gris, plus foncé que la tête et le cou, 
les remiges peuvent être un rien plus claires
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc crémeux au milieu
Ventre: le plus blanc possible
Rectrices: noir, les plumes sous la queue : blanc-crémeux
Bec: rouge corail
Pattes: rouge orange

 
 

Le standard femelle joue noire gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits : blanc
Couverture de la queu: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: gris, légèrement martelé sur la tête
Joues: noir
Dos et couverture alaire: gris, plus foncé que la tête et le cou,
les remiges peuvent être un rien plus claires
Flancs: un rien moins gris que le dos
Menton, gorge et poitrine: gris léger
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc au milieu
Ventre: crème blanc
Rectrices: noir, les plumes sous la queue :  crème léger
Bec: rouge orange
Pattes: rouge orange

 

Le standard mâle joue noire brun

Dessins
Trait de larme: brun noir, s’intègre dans la joue brune-noire
Trait du bec: brun noir, entre les deux traits = blanc
Joue: brun noir
Zébrures: brun noir, sur un fond brun léger avec voile argenté
Barre de poitrine: brun noir
Dessin des flancs: brun noir, comprenant des points ronds blancs et
régulièrement repartis
Couverture de la queue: des blocs brun noir et blanc

Couleur
Tête et cou: brun
Dos et couverture alaire: brun, aussi foncé et chaud que possible
Croupion: les côtés du croupion sont brun noir, blanc crémeux au milieu
Ventre: crème léger
Rectrices: brun foncé, les plumes sous la queue crème léger,
un rien plus foncé que le ventre
Bec: rouge corail
Pattes: rouge orange

 
 

Le standard femelle joue noire brun

Dessins
Trait de larme: brun noir, s’intègre dans la joue noire-brune
Trait du bec: brun noir, entre les deux traits crème.
Couverture de la queue: des blocs brun noir et crème

Couleur
Tête et cou: brun
Joues: brun noir
Dos et couverture alaire: brun chaud, si foncé et chaud que possible
Flanc: brun un rien plus léger que le dos
Menton, gorge et poitrine: brun léger,  voile argenté
Croupion: les côtés du croupion sont brun noir, crémeux au milieu
Ventre: crème léger
Rectrices: brun foncé, les plumes sous la queue crème
Bec: rouge orange
Pattes: rouge orange

 

Le standard mâle joue noire dos clair gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits = blanc
Joue: noir
Zébrures: noir sur un fond gris argenté léger
Barre de poitrine: noir
Dessin des flancs: noir, comprenant des points ronds blancs et régulièrement repartis
Couverture de la queue: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: gris argenté, légèrement martelé sur la tête
Dos et couverture alaire: gris léger argenté, la rupture dans le cou doit être
nettement définie, les remiges peuvent être un rien plus clair
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc au milieu
Ventre: blanc
Rectrices: gris foncé, les plumes sous la queue blanc
Bec: rouge corail
Pattes: rouge orange

 
 

Le standard femelle joue noire dos clair gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits blanc
Couverture de la queue: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: gris léger, légèrement martelé sur la tête
Joues: noir
Dos et couverture alaire: gris argenté léger, la rupture dans le cou doit être
nettement définie, les remiges peuvent être un rien plus claires
Flancs: gris léger
Menton, gorge et poitrine: gris léger, voile argenté
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc au milieu.
Ventre: blanc
Rectrices: gris foncé, les plumes sous la queue =  blanc
Bec: rouge orange
Pattes: rouge orange

 

Le standard mâle joue noire masqué gris

 Mandarin mâle joue noire masqué gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits = blanc
Joue: noir
Zébrures: noir, sur un fond blanc argenté léger
Barre de poitrine: noir
Dessin des flancs: noir, comprenant des points ronds blancs et régulièrement repartis
Couverture de la queue: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: crémeux,  voile argenté
Dos et couverture alaire: crémeux, voile argenté
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc au milieu
Ventre: blanc
Rectrices: gris léger, les plumes sous la queue blanc
Bec: rouge corail
Pattes: rouge orange

 
 

Le standard femelle joue noire masqué gris

Dessins
Trait de larme: noir, s’intègre dans la joue noire
Trait du bec: noir, entre les deux traits = blanc
Couverture de la queue: des blocs noir-blanc

Couleur
Tête et cou: crémeux, à voile argentée
Joues: noir
Dos et couverture alaire: crémeux, voile argenté
Flanc: crémeux, voile grise argenté
Menton, gorge et poitrine: crème blanc
Croupion: les côtés du croupion sont noirs, blanc au milieu
Ventre: blanc
Rectrices: gris léger, les plumes sous la queue : blanc
Bec: rouge orange
Pattes: rouge orange

 

Mâle Brun

Dessin
Trait de larme: brun noir
Trait de bec: brun noir, blanc entre les traits de bec et de larme
Joue:  orange brun  profond
Zébrures: brun noir  sur un fond brun clair avec un voile argenté
Barre de poitrine: noir brun
Flancs:  brun châtain comprenant des points ronds blancs et régulièrement répartis
Couverture de la queue: des blocs brun noir et blanc

Couleur
Tête et cou: brun
Dos et couverture alaire: brun, aussi chaud, foncé et de couleur égale que possible
Croupion:  les côtés noir brun, le milieu crème
Ventre: crème
Rectrices:  brun foncé, les plumes sous la queue crème, aussi chaud et foncé que possible
Bec: rouge corail
Pattes: rouge orange



 
 

Femelle Brune

Dessin
Trait de larme: brun noir
Trait de bec: brun  noir, crème entre les traits de bec et de larme. 
Couverture de la queue: blocs noir brun et crème 

Couleur
Tête et cou: brun
Joues: brun, un rien plus clair que la tête
Dos et couverture alaire: brun, aussi chaud, foncé et  égal que possible
Flanc: brun, un rien plus clair que la couverture alaire.
Menton, gorge et poitrine: brun clair avec un voile argenté
Croupion: les côtés noir brun, le milieu crème chaud
Ventre: crème, aussi chaud et foncé que possible
Rectrices: noir brun, les plumes sous la queue crème aussi chaud et foncé que possible
Bec: orange rouge
Pattes: orange rouge

 

Les indications de jugement

La couverture alaire doit être brun chaud. C’est généralement trop froid, surtout chez les exemplaires possédant  la profondeur de couleur correcte dans les dessins.  Chez les oiseaux avec un patron de dessins plus clair, nous voyons souvent une couleur plus chaude au niveau du dos et de la couverture alaire. Il faut s’efforcer de trouver un équilibre entre les deux. 
Les jeunes oiseaux montrent  un  reflet  légèrement rougeâtre dans les grandes plumes. Cet effet disparait  seulement après la deuxième mue. 

 

Savoir plus du Mandarin brun...

1. Quelques généralités
La première mutationqui s’est  développée chez le mandarin était la mutation brune. Il est  presque certain que la mutation est née dans la nature. Des ornithologues ont constaté régulièrement, lors d’observations dans la nature, des femelles brunes dans un groupe de mandarins. Le tout premier message dans la littérature concernant un mandarin brundate de l’an 1927. Environ vers l’an 1950 la mutation brune est connue généralement en Belgique et aux Pays-Bas.

Les premières désignations évoluent de  faon, plus tard isabelle  puis vers ‘brun’ connu par les éleveurs actuels. La différence entre un mandarin gris sauvage et un mandarin brun est due à l’oxydation de l’eumélanine noire. L’eumélanine noire peut s’oxyder vers le brun  au lieu de  devenir noire.  Là où se trouve beaucoup d’eumélanine chez le mandarin gris, le noir se change en couleur brun noirâtre. Par exemple la barre de poitrine, les blocs de la queue, le trait de bec et le trait loral.

Les premiers mutants donnaient une image de couleur brun- sablonneux.  Cela donne une couleur froide sur le dos. Aujourd’hui, le standard demande un mandarin brun tout différent comparé avec le phénotype du premier brun.

2. Conseils pour la reproduction
2.1 En général

La mutation brune donne initialement un brun sablonneux sur le dos et les ailes. Ceci estune légère couleur froide. Le standard demande un mandarin ayant une couleur aussi foncée et chaude que possible. La couleur sombre et brune que l’on a obtenu maintenant chez les oiseaux de concours est le résultat d’une sélection pendant les 50 années précédentes.
Pour obtenir la couleur brun- chaud foncée, on a besoin d’une forte présence des deux facteurs eumélanine et phaeomélanine. La couleur idéale brun- chaud foncée est le mix d’une présence maximale de phaeomélanine en combinaison avec une bonne dose d’eumélanine.

Quand on examine la couleur standard d’un mandarin brun, on retrouve les deux aspects sombre et chaud. L’eumélanine donne la profondeur. Sous l’influence de la mutation brune l’eumélanine est devenue brun- sablonneux. L’eumélanine est le facteur de soutien.
La phaeomélanine brun- rouge donne la chaleur. Ce colorant n’est pas influencé par la mutation. La phaeomélanine est déterminante pour la couleur optimale d’un mandarin brun.
En d’autres termes nous pouvons dire: le mandarin brun doit être fort pigmenté aussi bien dans la couleur que dans le dessin. Dans ce domaine le mandarin brun est unique dans le groupe des couleurs. En effet toutes les couleurs sont moins pigmentées, même les gris.

2.2 La méthode de sélection
Pour améliorer la couleur des mandarins bruns il est fortement déconseillé d’utiliser une autre variété de couleur parce que les autres couleurs donnent une perte dans un ou plusieurs domaines ou pigments. Un éleveur moderne sera capable de trouver un oiseau brun ayant les qualités appropriées. Les oiseaux bruns pour l’élevage sont souvent ou quasi jamais des oiseaux de concours. Dans la sélection, il faut faire toujours attention à la présence d’une quantité maximale de la phaeomélanine. Cette présence s’apprécie au mieux sur le croupion. Au  plus grande est  la couleur crème chaude sur la zone du croupion (même une couleur rougeâtre), auplus grande est la possession de phaeomélanine.  La couleur  en dessous de la poitrine est un bon point de jugement également. Des oiseaux avec une haute possession de phaeomélanine mais avec un manque d’eumélanine donne  une couleur brun- doux. Ce ne sont pas des exemplaires pour les concours mais des exemplaires précieux pour l’élevage.

La même chose pour les exemplaires avec une bonne quantité de phaeomélanine mais une trop large quantité d’eumélanine. Leur couleur est trop dure, ils ont même une couleur gris- cendré. De nouveau ce ne sont pas des oiseaux de concours mais ils sont très précieux pour l’élevage.

L’accouplement entre ces deux types soit deux parents n’étant pas des oiseaux de concours, donne un certain pourcentage de jeunes avec une couleur idéale répondant  au standard. Les éleveurs modernes utilisent fréquemment cet accouplement.

 Un éleveur de bruns percevra que la quantité de la phaeomélanine diminue dans une souche après des années,  s’il n’inclut pas du sang neuf. Malgré un accouplement phaeo fort x phaeo fort. On a l’impression que la phaeomélaninediminue très lentement. La cause en est la transmission  intermédiaire de la phaeomélanine. Comme dans les autres couleurs, les bruns ont besoin d’un brun nouveau sans rapport avec des capacités en couleur lesquelles sont manquantes dans  sa propre  souche.

2.3 La méthode grise
Bien que j’aie écrit plus haut que l’utilisation d’une autre couleur n’est pas advisé, je ne veux pas exclure l’utilisation d’une autre couleur. Puisque l’on n’a pas la possibilité d’obtenir des oiseaux bruns qui ont les qualités  pour améliorer les défauts en couleur dans une souche de mandarins bruns, on est obligé de chercher ailleurs les facteurs manquants. Que faire lorsque l’on possède une souche de bruns qui devient trop clair sur le dos et les ailes. Dans ce cas les oiseaux possèdent assez de phaeomélanine, mais ils manquent d’un apport en eumélanine.

2.3.1 Mâle brun et femelle grise
Dans cet accouplement, on choisit une femelle grise avec un reflet brun maximal sur le dos et les ailes et un ventre très crème afin de l’apparier  avec un mâle brun. Les jeunes femelles sont brunes et les jeunes mâles gris porteur brun. (voir la figure n°1)

Il est conseillé de reproduire avec deux mâles bruns différents et une telle femelle grise.L’année  d’élevage suivante, on arrive plus proche du but recherché, c’est-à-dire augmenter la possession de la profondeur et la chaleur brune,  en formant des couples entre les demi-frères et demi-sœurs. (voir la figure n°2).

2.3.2 Mâle gris et femelle brune
Le même résultat, mais on a besoin de plus de temps, est possible avec un mâle gris voilé très fort de brun sur les ailes et avec un ventre très crème. On forme un couple avec un tel mâle gris et une femelle brune. Tous les jeunes montrent la couleur grise mais les mâles sont porteurs brun. (voir la figure n°3).

Pour les deux méthodes d’accouplement, on choisit dans les jeunes les exemplaires les plus voilés de brun sur le dos et les ailes et ayant le ventre le plus crème. Ces jeunes mâles gris sont accouplés avec une femelle brune. Le résultat donne des mâles et des femelles bruns qui possèdent une couleur améliorée. De cette façon, on fait un pas en avant mais le désavantage d’utiliser des gris se trouve dans la couleur des têtes des jeunes mâles bruns, ils montrent une couleur gris cendre.

2.4 L’effet de la lumière du soleil
Les éleveurs de bruns constateront  que leurs mandarins deviennent plus clair à mesure qu’ils vieillissent. C’est le cas dans toutes les séries de bruns. Les rayons UV de la lumière en sont la cause. Lorsque l’on met les mandarins bruns pendant un certain temps en plein soleil, la couleur brune sur le dos est fort dégradée.  Dans certains cas, les mandarins bruns possèdent une couleur très beige clair uniquement  sous l’influence de la lumière du soleil.
Cette situation est à prévoir en protégeant les oiseaux de la lumière de soleil. Un local pour les oiseaux sans lumière du soleil et seulement éclairé avec la lumière artificielle est la seule solution. En choisissant la lumière on ne peut pas installer les ampoules fluorescentes apportant des rayons UV parce que de telles lampes donnent aussi un blanchissement.